Le scandale explose. Léo Grasset, de la chaîne Dirty Biology est accusé de viol, de manipulation, et d’emprise affective par huit femmes. La chute de l’icône est très rude. Mais au-delà de ça, il y a un élément de l’affaire qui me heurte. Léo était adepte du love bombing. Et ça, on peut tous en être victime.

---

Send in a voice message: https://anchor.fm/enbaladeavecholy/message